Les Échos Lyon : « Les prix de l’immobilier continuent à grimper à Lyon »

la Chambre des Notaires du Rhône organisait une conférence de presse sur l’immobilier lyonnais. Séverine Girardon et Sandrine Jacquemin-Van Gorp ont partagé les chiffres clé qui ont fait l’année 2021 et ont analysé les premières tendances observées en 2022. 

 

Extrait de l’article « Les prix de l’immobilier continuent à grimper à Lyon » paru sur lesechos.fr le 21 avril 2022

« L’an dernier, le nombre de ventes comme les prix ont encore progressé dans l’agglomération de Lyon et sur l’ensemble du département du nouveau Rhône. « Le Rhône enregistre une augmentation de 16 % du volume des ventes, tous biens confondus », notent les notaires du Rhône. Appartements, maisons et terrains à bâtir partent comme des petits pains. La conséquence est sans appel. Cette demande qui ne se dément pas entretient un mécanisme favorable à la hausse des prix , dans l’ancien comme dans le neuf. Quant aux maisons lyonnaises, leur prix médian est de 676.500 euros, soit une hausse de 6,4 % en un an. « Il faut 365.000 euros de prix médian pour s’offrir une maison dans le Rhône », indique maître Séverine Girardon, Présidente de la Chambre des notaires du Rhône. A Caluire-et-Cuire, ville la plus chère de l’agglomération située aux portes de Lyon, il faut désormais compter 735.000 euros pour s’offrir une maison. Un record. Cette inflation pousse les acquéreurs à faire quelques kilomètres supplémentaires hors de l’agglomération pour trouver moins cher ou plus grand. »

 

Lire l’article dans son intégralité, ici.

0