Le pays : « Cyrille Farenc veut fédérer les notaires »

De gauche à droite, Maître Christine Bellon-Besse (vice-présidente pour le Rhône), Maître Cyrille Farenc (président), Maître Lætitia Jossier (vice-présidente pour l’Ain) et Maître Philippe Brunel (vice-président pour la Loire).

 

À l’issue de l’Assemblée Générale du 25 mai dernier, les chambres départementales du Rhône, de l’Ain et de la Loire ont fusionné. Leur nouveau président, Cyrille Farenc, s’est ouvert au Pays et a abordé ses nouvelles ambitions. 

Extrait de l’article du Pays « Cyrille Farenc veut fédérer les notaires », paru le 8 juin :

« «L’idée sera de rassurer, fédérer et entraîner. » Après quelques semaines à la tête la Chambre interdépartementale de la Loire, du Rhône et de l’Ain, Cyrille Farenc, notaire à Saint-Martin-en-Haut, a déjà de grands projets pour cette nouvelle instance. Ce nouveau regroupement professionnel comprend 948 notaires (160 dans l’Ain, 169 dans la Loire et 619 dans le Rhône). Pour ce notaire de 48 ans, cette élection est « une aventure intéressante » qu’il va mener comme son mandat de deux ans de vice-président de la Chambre du Rhône depuis 2021 ; une passion, un métier qu’il exerce depuis 2007 à Saint-Martin-en-Haut, dans sa région natale. Sans famille dans la profession, c’est cependant toujours un métier qui l’a attiré. Après des études de droit, il privilégie le métier de notaire « pour trouver un consensus et des contrats » plutôt que celui d’avocat « qui gère plutôt les contentieux ». Des consensus, il va falloir en trouver pour harmoniser les trois chambres actuelles. Et le nouveau président en est bien conscient : « Avec le changement, il y a toujours des réticences. » »

Pour lire l’article dans son intégralité, rendez-vous sur le site du pays

Sur la photo : De gauche à droite, Maître Christine Bellon-Besse (vice-présidente pour le Rhône), Maître Cyrille Farenc (président), Maître Lætitia Jossier (vice-présidente pour l’Ain) et Maître Philippe Brunel (vice-président pour la Loire). 

0